facebook 14- Tu me l'as dit
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
14- Tu me l'as dit

14- Tu me l'as dit

Publié le 28 avr. 2021 Mis à jour le 28 avr. 2021
time 1 min
1
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 35 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

14- Tu me l'as dit

le 19 /12/2020

Tu me l'as dit, il y déjà longtemps. Tu me l'as dit, sans le vouloir vraiment. Tu me l'as dit et je l'ai entendu.

Tu me l'as dit comme un murmure, jamais sans dépasser la limite, et moi j'ai lu entre tes lignes. Tu as chuchoté, tu as tatonné, tu as éludé. Et même sans aucun mot tu me l'as dit à haute voix, même en te mordant la langue tu me l'as dit avec les yeux. Tu me l'as dit du bout des dents, je l'ai reçu comme une fleur.

C'est jamais clair, pourtant c'est limpide. C'est toujours secret pourtant c'est magique. Tu me l'as dit timidement, tu me l'as dit discrètement, tu me l'as dit intensément. Quand tu me suis, tes pas dans mes effluves, tu t'enivres de mon parfum musqué. Quand tu t'ennuies, tu me regardes, et nos sourires éclosent. Quand tu réfléchis, tu plonges en moi comme pour trouver la réponse dans mon coeur. Tu as posé les figurines juste devant toi, pour te rappeler que je pense à toi. Comme ça tu penses aussi à moi.

Tu ne dis rien mais j'entends ton attirance. Tu ne dis rien mais je vois ta présence. Tu ne dis rien mais j'entend dans ton silence que ce que tu ne peux prononcer existe. 

Tu n'as rien dit à t'en faire péter la braguette. Tu n'as rien dit à t'en noyer dans mon décolleté. Tu n'as rien dit non plus quand tu suivais la courbe de mes jambes. Jusqu'où es-tu monté ? Tu ne disais rien dans la voiture, juste tu écoutais nos souffles s'emmêler, pour voir si ça s'accorderait dans des moments plus forts. Le silence crée l'intimité, permet à l'indicible d'exister, de prendre corps. Et c'est dans ce silence que ta voix résonne, que ta fougue éclate, que ton rire m'envahit.

Tu ne m'as rien dit car il y a des choses qui ne se disent pas.

La complicité, l'attirance ne se disent pas. 

Le baiser, de Gustav Klimt

lecture 35 lectures
thumb 0 commentaire
1 réaction
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Curiosités
L'enigmatique surfeur des neiges
L'enigmatique surfeur des neiges

Il était tombé, la veille, plus d’un mètre de poudreuse. Aux dires des anciens « Une maudite bonne temp&ec...

Eric Raissac
2 min
En Quête de collab' d'histoires
En Quête de collab' d'histoires

Bien que nouvelle ici, je dédie ce "lieu" aux jeunes et aux moins jeunes, à la recherche d'histoires d'amour qui ont bien ou mal t...

Cécile Hermand
1 min
Sale dimanche
Sale dimanche

La pluie venait de cesser et l’asphalte, éclaboussé de lumière, luisait comme un miroir. Pas une voiture ne ve...

Eric Raissac
6 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur