facebook Un Inktober 2021 sous le signe de la micro-fiction érotique
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Un Inktober 2021 sous le signe de la micro-fiction érotique

Un Inktober 2021 sous le signe de la micro-fiction érotique

Publié le 28 sept. 2021 Mis à jour le 25 oct. 2021
time 8 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 110 lectures
0 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Un Inktober 2021 sous le signe de la micro-fiction érotique

Quel est le principe du challenge Inktober érotique 2021 ?

Inktober est défi artistique mondial qui a lieu chaque année sur internet durant le mois d'octobre. Au départ plutôt axé dessin, graphisme et illustration, Inktober est gratuit, ouvert à tous. l'objectif est de permettre à tous les artistes et créateurs de contenus de participer à un petit concours pour stimuler leur imagination. Chaque jour du mois d'octobre porte un thème (un mot) qu'il faut ensuite adapter en créations. libre à vous d'utiliser le medium de votre choix. Vous pouvez ensuite poster vos créations (écrits, vidéos, illustrations) sur les réseaux sociaux sous le hashtag dédié (#inktober2021).

Le Repaire des Amazones, le media dédié aux sexualités de marge, a décidé de participer pour la première fois à Inktober 2021 en publiant une série de petites histoires érotiques et pornographiques homemade. Certains écrits peuvent s'assimiler à de courtes nouvelles tandis que d'autres ressemblent aux Maximes et Sentences de La Rochefoucauld, mais avec une tonalité aigre-amère que ne renierait pas ce philosophe. Leur côté cru en revanche… peut-être.

Vous trouverez dans cet article l’ensemble des publications du Inktober érotique 2021.

Qui est le Repaire des Amazones, le media des sexualités de marge ?

C'est la première fois que le Repaire des Amazones participe et, à ce titre, il me semble nécessaire de nous présenter en amont.

le Repaire des Amazones est un petit média dédié aux sexualités de marge. Il s’agit d’un blog sexo ou magazine qui traite de la sexualité de façon assez crue et détaillée, loin des rubriques sexo auxquelles nous habituent la presse féminine. Notre crédo : explorer le cosmos des sexualités, parler des fantasmes les moins représentés et donner un espace de libre expression pour que chacun puisse comprendre et respecter la sexualité d’autrui.

Le Repaire des Amazones est tenu par une femme dominatrice en situation de handicap.

Vous pouvez découvrir des infographies éducatives et amusantes sur notre compte instagram RepaireAmazones.

forniphilie infographie sexologie éducation, les fantasmes fétichistes et tabous sexuels, Le Repaire des Amazones, les sexualités de marge

Les textes du défi d’écriture Inktober2021 : notre octobre érotique

Cristal

Sa fraîcheur anesthésiait la laideur des lieux et donnait aux toilettes de l’aire d’autoroute des allures de boudoir carrelé.

D’un geste, elle écarta les pans de sa robe, saisit avec deux doigts l’échancrure de sa culotte et l’étira pour dénuder les plis de la vulve. Sous mon regard médusé, elle s’arc-bouta et pissa comme une reine dans son pot de faïence.

L’urine avait la limpidité du cristal. Elle tombait dans le trou noir avec un tintement lugubre.

Costume

Le client parti, la Maîtresse défait les attaches de ses bottes, retire le cuir, le latex, l’or, le platine et la dentelle, desserre le chignon haut, efface le maquillage charbonneux pour laisser émerger, derrière le costume, la femme nue.

Vaisseau

Le progrès faisant, la figure de proue a migré de la poupe aux commandes du vaisseau.

Noeud

Certains craignent tellement l'amour mature et la routine qu'ils changent sans cesse de partenaire pour s’enfermer dans l’époque des batifolages. Ce faisant, ils s’emmêlent dans leurs propres contradictions.

Corbeaux

Pies, corneilles et corbeaux,

Présagent dans leurs murmures,

Les rumeurs des amours déçus.

Esprit

L'esprit du temps oblige les corps à s'aimer comme dans les magazines. Bien proprement.

Ventilateur

Un mot, un geste de trop et l'homme se retrouvait attaché à un poteau sous les tôles chauffées par le soleil, engoncé dans une camisole. Maîtresse ne lui faisait aucun cadeau durant l'heure que durait sa torture : il ne voyait pas l'ombre d'un ventilateur ou d'un glaçon pressé au bord des lèvres. La dernière fois, lorsqu'il avait tenté de protester, elle lui avait passé un bâillon. Depuis, il avait appris sa leçon et restai coi malgré la chaleur qui l'écrasait.

Montre

Sur la piste de départ, les bêtes sont fébriles. L’attelage, a nécessité presque une heure de préparation, autant dire un siècle sous le grand soleil d'été. Dans les gradins, les dames agitent leurs ombrelles et leurs éventails entre deux coups d’œil à leur montre. La course démarrera-t-elle ? Les cavaliers finissent par gagner leurs calèches.

Enfin, l’arbitre donne le signal. Les bêtes s’élancent en claudiquant maladroitement sur leurs sabots, . Elles tirent péniblement leur fardeau.

Le gros Robert peine, à la traîne, malgré les coups de cravache de Lady Dominia. Ses halètements amusent mais n’attendrissent pas. Il fallait être fou pour parier sur cette rosse. Non. Les regards se tournent vers Stan Stark, l’étalon fraîchement dompté par Lady Olympe. Ses cuisses de marathonien et son dos nerveux intriguent. Son rival, Sir John, après plusieurs années de monopole sur le circuit, a perdu son éclat. Durant toute la course, les Dames des gradins ne parviennent pas à lâcher le jeune premier des yeux.

Arrivé à la fin de la course, Sir John dépasse Stan Stark. Pourtant, dans le cœur des Dames, la jeune bête demeure le favori. La fraîcheur de Stan Stark a triomphé du mérite.

Pression

L’esclave évite de broncher car il sait que le moindre geste de rébellion lui vaudra une punition plus terrible encore. Alors il se précipite lui-même dans la gueule du loup et dépose le précieux fardeau dans l’étau. Immédiatement, le poids des couilles déclenche le mécanisme. L’appareil infernal cliquète, il se referme autour des bourses et du scrotum. Un bruit de succion indique à l’homme que le vide s’est fait autour de ses organes. C’est le début d’une vague douleur, ou plutôt d’un pincement. Sa Dame sourit devant sa grimace. Elle referme ses mains sur la poignée de l'engin. De la paume, par pressions successives, l’aiguille monte sur le manomètre. Jusqu'où s'arrêtera l'ascension ?

Choix

Aller à l’autel, c’est choisir un con pour le restant de ses jours.

Certains y voient là une condamnation, ils se carapatent dès que le fruit leur tombe dans les mains.

D’autres contournent le problème.

Malheureusement pour eux, depuis le mariage pour tous, ils finissent dans le même bateau que les premiers !

Acide

Il faut aimer les queues pour apprécier récurer du plat de la langue les recoins d'un gland acide. Voilà un plaisir d’amateur.

Coincé, collé

Pire qu’être coincée dans un bouchon et avoir un chauffard collé au cul : se retrouver engluée dans un mauvais date.

Toit

Tes tétons,

Toits d'un monde de chairs,

Sont si chers à mon cœur,

Qu’ils enchaînent mes lèvres à ta chair.

Cocher

Cocher des cases fonctionne au morpion, pas en amour.

Casque

Vous avez déjà rencontré un gland menaçant ? Celui-ci, avec ses papules, on le dirait coiffé d’un casque à pointes.

Compas/boussole

Lorsqu’il pénètre dans la pièce, le rituel est le même, inlassable. Il enlève son manteau, l’accroche à la patère. Minutieusement, pièce après pièce, il ôte son pardessus, sa chemise, défait sa ceinture, ses lacets, son pantalon. Ce n’est qu’une fois nu, enfin, qu’il ose pénétrer dans la pièce voisine.

Madame n’a pas esquissé un geste à son arrivée. Elle continue de cuisiner, impassible, tout en lui tournant le dos. L’homme se laisse couler au sol, juste à ses pieds. Quand il est avec elle, il se sait à sa place. Il n’a plus besoin d’être. Il n’a même plus besoin de parler. Il n’a plus qu’à faire, guidé par l’habitude et aiguillé par Madame dont les regards lourds, tels un compas, délimitent son champ des possibles.

Collision

Une rencontre sensuelle, c'est comme la collision de deux planètes. Parfois, quand tout va bien, la puissance des astres s'équilibre, les masses se mettent en orbite. Malheureusement, la plupart du temps, cela finit en amas de poussières.

Lune

La Grâce survient lorsqu’une chose est parfaite telle qu'elle est, que son apparence physique retranscrit à la perfection son essence. Ainsi, comme la Lune est belle avec ses cratères !

Boucle

La boucle de ceinture ne brille plus quand elle s'imprime dans la chair d'un fessier tendre.

Germer/bourgeonner

Attention ! Entretenir la flamme avec du pétrole, c'est comme noyer une pousse : le germe pourrit par la racine.

Flou/vague

Je déteste autant les hommes qui restent vague sur leurs envies que ceux qui entretiennent le flou au moment de payer l'addition.

(la version moins Vieille France et plus féministe : partager l’addition)

Ouvert

Le concept d'ouverture est tendancieux : il sous-entend que la fermeture est la règle plutôt que l'exception, et l'ouverture une anormalité. Est-ce pour cela que les femmes ouvertes sont si vite taxées de salopes ?

Fuite

Il a disparu ! l'orgasme s'est enfui comme un voleur en un instant, emportant sous son bras le plaisir.

Eteint, Disparu

La galanterie est comme ces espèces éteintes dont on ne peut qu'imaginer la grandeur disparue à partir de leurs ossements.

Eclaboussure

Avec un peu de pratique, Monsieur transforme ses lèvres en entonnoir. Il boit le champagne à la bouteille, ce qui est moins poli que d’utiliser un verre mais économise la vaisselle et évite à Madame les éclaboussures.

Connecter, relier

L'odeur du cuir et le clic rituel suffisaient à le conditionner. Ensuite dès qu'il sentait la force de la main dans la tension du fil, avant même que le mouvement n'atteigne son cou, il obéissait.

Etincelle

Tant que le Lion conserve dans le regard une étincelle de défi, le dressage n'est pas terminé.

Croustillant

Elle ressentait la même jubilation en lui frappant les couilles qu’elle ressentait, enfant, en brisant la couche de sucre cristallisée au sommet de sa crème brûlée du dos de la cuiller. Chacun sa madeleine de Proust.

Rapiécer, réparer

Pas sûr qu’une rustine suffise pour réparer une histoire d'amour qui a du plomb dans l’aile.

Glisser/ramper

Les grands séducteurs savent opérer un glissement sémantique pour passer de la discussion informelle à la conversation suggestive là où les indélicats se contentent généralement d'une main aux fesses. Economie de moyens, quand tu nous tiens...

Risque

Tous les amateurs de la chose vous le confirmeront : c'est le risque d'être découverts qui les incite à se grimper dessus dans les endroits les plus insolites.

lecture 110 lectures
thumb 0 commentaire
0 réaction
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur