Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
MEDJEÉREDOURNE 3/4

MEDJEÉREDOURNE 3/4

Publié le 27 juil. 2020 Mis à jour le 28 août 2020
time 3 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 26 lectures
0 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

MEDJEÉREDOURNE 3/4

La Seule

 

Finalement Eshébé n’avait pas été si silencieuse que cela !
Tant avec Maghiarane qu’avec certains membres de sa famille

Desssin ä l'encre et crayons Luminance CperrinVerdier

Par exemple, son père, Palahan
qui drapé en soierie d'oiseaux, avait opposé son regard
de cristaux brisés à chacun de ses essais.
Y retourner seule, avait été voeu vain*.

Maintenant côte à côte face au vaisseau et les fesses
dans la poussière, ils regardaient la porte ouverte
laissant au calme le temps de les reprendre.

Quand ils étaient entrés dans la machine,
boutons, miroirs et lumières avaient un peu effrayé Palahan.


Maghiarane avait admiré son sang froid devant ces éléments
qui par leur étrangeté, éloignait autant le père qu'ils attiraient
l'enfant par une essence familière surgie elle ne savait d’où.
En s'enfonçant dans le cuir mou d'un des sièges, elle avait tourné plusieurs fois sur elle-même devinant le jeu auquel il n'était sûrement pas destiné.
Dès qu'elle le frôlait, le tableau de bord s'illuminait lui offrant la tentation d'un loquet auquel elle ne résisterait pas longtemps.

Dessin Crayon Luminance CPerrinVerdier

Elle le tira.

Un grand tissu blanc descendit du plafond où vinrent se coller des images qu’elle identifia comme un dessin or et blanc aux spirales renaissantes.
Une fois fixé, il fut chassé par une multitude de visages dont la peau brillait sur des traits rappelant leur propre race même si la ressemblance se faisait floue.
Une femme parmi eux s'avança et parut uniquement s'adresser à Maghiarane et son père :

- Nous venons en paix. Nous sommes des explorateurs de l'espace qui cherchons une planète à peupler : celle-ci semble accueillante et nous pourrons y établir les bases d'une cité dès lors que nous ne dérangeons pas une civilisation existante. Nous avons transmis les coordonnées au poste central sans être certains de leur bonne réception.

Jour 1 - Mission Ilunnidor - Capitaine Sharabir

                              

 D'autres rapports suivaient et Maghiarane les dévorait sans se rendre compte qu'elle était seule à les comprendre tandis que son père, à l'écart, l’observait.

On voyait les premières étapes de la Cité, le Capitaine Sharabir aux commandes.
Un "Centre de soins", une "cantine" et quelques "logements" abritaient celles et ceux qui s'étaient rassemblés en une famille.

Dessin crayons luminance CPerrinVerdier

Certains en couples commençaient à se reproduire.
Ils rencontrèrent cependant peu à peu des obstacles avec la météorologie : les tempêtes de Slarcahàmep déchiraient les arbres et morcelaient la terre, (son peuple les connaissaient trop bien ) - et elle assistait aux efforts de ces étrangers pour enraciner leurs constructions alors que vents et tremblements les vouaient chaque fois au néant.

- Je ne sais si nous pourrons encore laisser d'autres messages - reprenait Sharabir quelques scènes plus tard - c'est pourquoi je destine à nos descendants cette information qui leur permettra peut-être de faire redémarrer le vaisseau : seul le code génétique approprié peut le faire fonctionner. Nous-mêmes avons de plus en plus de problèmes techniques et je crains un retour à un mode de vie plus primaire. J'espère que l'un de nos descendants pourra comprendre ... J'espère ... J'espère …

L'image se fendit, brûla, disparut.

Doucement l'écran remonta et Maghiarane perçut enfin son isolement.
Son père était sorti.

- Papa ? Le chercha-t-elle en fuyant les lieux.

Quand elle le vit dehors avec sur le visage la même expression que son frère, elle ressentit la petite frayeur que seule l'allochtone peut éprouver.

 

* Exercice de diction : phrase à répéter hyperfast 11 fois

 

Photo de Couverture et dessins : Chantal Perrin Verdier

lecture 26 lectures
thumb 0 commentaire
0 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
La poudre des ans
La poudre des ans

                                        &nb...

Juste Alain Abanda
2 min
La contrée oubliée
La contrée oubliée

Il était une fois dans un pays nordique où la neige était eternelle vivait un homme et sa femme dans une magnifique demeure...

Arthur Mede
17 min
The End
The End

Titre original : Fin

Stéphane Hoegel
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur