Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Retour à Davos – Mode d’emploi

Retour à Davos – Mode d’emploi

Publié le 19 janv. 2022 Mis à jour le 27 avr. 2022
time 4 min
1
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 2 commentaires
lecture 307 lectures
3 réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Retour à Davos – Mode d’emploi

Soyons clairs : avec ce projet d’écriture nous partons à l’aventure. Notre objectif est bien défini, mais nous ne savons pas avec certitude comment l’atteindre, ni ce qui pourrait se passer si nous l’atteignons.

Pour rappel, en résumé : à partir de ce jour et durant les prochains mois je vais me lancer à raison d’un chapitre par semaine dans une projection de mon fictionaute, c’est-à-dire de la part subjective de moi-même que je projette spontanément dans les fictions que je lis, au cœur d’un roman de Thomas Mann, Prix Nobel de littérature 1929 : La Montagne magique.

L’action de ce roman se déroule de 1907 à 1914 à Davos dans un sanatorium appelé Le Berghof. Le propos principal en est le suivant : un jeune homme s’y rend pour trois semaines en visite auprès de son cousin atteint de tuberculose, mais saisi par la magie envoûtante de l’altitude, l’atmosphère de maladie et la comédie sociale qui s’y joue, il y restera sept ans. De mon côté j’arriverai la veille et je partirai le lendemain.

Dans la Creative Room Opération Montagne Magique plusieurs textes en accès libre expliquent les tenants et aboutissants de ce projet qui me tient à cœur depuis des années et qui voit donc enfin le jour… aujourd’hui.

 

Une expérience originale...

 

Un premier point important : il faut bien comprendre qu’il s'agit là d'une expérience de pensée et d'écriture créative sur la lecture immersive de fictions littéraires, le sentiment de "traversée du miroir", et en aucun cas d'une adaptation ou d'une suite.
Ce n’est pas là non plus une fanfiction, et les personnages n'apparaitront en tant que protagonistes que dans le cadre nouveau et original de leurs relations imaginaires fantasmées dans l'esprit d'un lecteur.
A commencer par mon propre fictionaute, il y aura très probablement de nouveaux personnages. L’histoire aussi sera différente puisqu’il s’agira de celle vécue, non plus d’après le point de vue du narrateur de La Montagne magique, mais, de celle vécue par mon fictionaute, autant dire par moi.
Nous ne suivrons pas non plus le découpage initial de l’œuvre d’origine. Cette dernière ne compte que sept chapitres, mais chacun a plusieurs centaines de pages et est découpé en de très nombreux sous-chapitres. De notre côté, nous adopterons le rythme de croisière d’une succession de courts chapitres hebdomadaires chaque vendredi soir, alternant chapitres fictionnels dans lesquels mon fictionaute évoluera à l’intérieur du roman, et, chapitres de Making-of dans lesquels je vous emmènerai de l’autre côté du décor, dans ma fabrique d’écriture, au cœur de mes expérimentations pour forger et autonomiser mon fictionaute.

Ce sera bien ainsi en tous points le roman d’un lecteur, d'une lecture, et avant tout une expérience. Enfin, ce sera aussi il est vrai un hommage à un grand auteur allemand, Thomas Mann, dont j’ai toujours beaucoup apprécié la lecture et les relectures des nombreuses œuvres traduites en français.

Une aventure à vivre ensemble...

 

Le second point important est qu’il s’agit d’un work in progress. Rien n’est écrit d’avance. Tout s’écrit au fil de l’expérience, au fil de l’aventure.
Cette aventure je vous invite à la partager, à la vivre avec moi. Tout d’abord, je vous invite évidemment à me soutenir (je vais en avoir besoin !) en suivant cette expérience, en vous y abonnant, et en la faisant connaître autour de vous.
Ensuite, il est important également que vous puissiez y participer. A tout moment vous pouvez réagir, laisser des commentaires, me faire des suggestions dont je pourrais tenir compte pour des chapitres à venir, ou même en apportant des modifications à des chapitres précédents. Potentiellement tout est possible et je vous propose d’organiser tout cela avec moi au fil du temps et de l’expérience.

Enfin, le plus important : toutes les lectrices et tous les lecteurs de romans ont comme moi leur propre fictionaute. Vous aussi. Et mon rêve est de vous aider à découvrir le vôtre. A en prendre conscience et à l’autonomiser dans les fictions que vous lisez.
C’est l’objectif que je poursuis également dans les conférences et les formations que je donne régulièrement (voir ici si vous êtes intéressés…).
A terme, une offre d’accompagnement sera proposée sous la forme d’ateliers d’écriture tutorés, avec pour objectif de permettre à celles et à ceux d’entre vous qui le souhaiteraient de tenter à leur tour la même expérience de projection de leur propre fictionaute à l’intérieur du roman ou du conte de leur choix.
Mais pour commencer : que pensez-vous de tout cela ? Je suis à votre écoute...

 

 

lecture 307 lectures
thumb 2 commentaires
3 réactions
Partager la publication
copylink copylink

Commentaires (2)

Bonjour ! J'ai enfin pris le temps de me pencher d'un peu plus près sur RETOUR A DAVOS. Cela valait le coup, je comprends mieux ta démarche. A bientôt,

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Raven One
Raven One

Author: Kevin Miller Listen to the interview here

The Authors Show
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur