facebook Me Nanas et Mr Bricot
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Me Nanas et Mr Bricot

Me Nanas et Mr Bricot

Publié le 1 juin 2020 Mis à jour le 27 juil. 2021
time 2 min

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Me Nanas et Mr Bricot

                                                                                                   ONT UN FILS

 

Comme beaucoup d'autres avant lui, Judas n'avait pas la moindre idée du sort que lui réservaient les cinq jours suivants.
Par contre à l'inverse de ces "beaucoup d'autres" qui auraient au moins eu la chance de sombrer dans l'oubli, de lui et de ce qui lui adviendrait, tout le monde se souviendrait.

Parce que souvent, des tas de gens, partout, commettent des erreurs parfois même des horreurs mais la plupart du temps le tas restant ne le soupçonne jamais, ne le sait jamais ni ne s'en soucie réellement d'ailleurs.
Malheureusement pour lui, Judas avait subi la loi dite du "Tirage Aléatoire", celui qui consiste à payer (pourquoi SON erreur à LUI ?) publiquement (histoire de dédouaner les autres des leurs) par une humiliation qui le couvrirait d'opprobes sur des générations - donc ...

Une humiliation QUA-SI-MENT historique.

Aussi dans sa tunique propre, installé en toute tranquillité à la table de Jésus, leva-t-il son verre commes les autres à la santé de leur leader sans la moindre arrière-pensée.
Pouvait-il se douter qu'il croiserait un peu plus tard un gars encasqué avec jupette d'acier qui lui demanderait d'un air mauvais "où trouver le messie juif pour pouvoir se convertir ?"

Jésus ne leur avait-il pas inlassablement répété qu'il fallait obliger son prochain, ne pas le juger sur son apparence, ne le condamner sur aucune intention sinon pour lui tendre l'autre joue ?
Judas avait donc appliqué le précepte à la ligne en renseignant civilement le soldat allant jusqu'à l'accompagner et devant son hésitation, lui montrer même l'objet de son attention en serrant dans ses bras son rabbi.

Dessin en mosaïque de Chantal Perrin Verdier

Et maintenant on lui reprochait d'avoir cru en la précieuse parole de son Seigneur !
C'était un comble !

Bien avant que le coq ait seulement ouvert un oeil, c'est Judas que Pierre avait déjà renié. Ensuite c'était Thomas qui n'en avait pas cru ses oreilles lorsque Judas lui avait expliqué avoir voulu sauver une âme ...

Auparavant Jésus avait bien tenté une  remarque plutôt ambiguë, genre :
- Tu les dépasseras tous. Car tu vas sacrifier l'homme qui m'a vêtu.

Judas ne s'était pas inquiété.
Car avec le fils de Dieu et sa manie des paraboles, il n'était pas toujours aisé de le suivre.
Judas était certain que les trois quarts des disciples ne comprenaient absolument rien à ses paroles imagées et encore moins les éclaicissements qu'il fournissait parfois face à leurs mines ahuries.

Rejeté de tous, Judas n'avait rien vu venir surtout quand on lui avait dit d'aller se faire pendre ailleurs !

N'importe quel homme sain(t) d'esprit ne l'aurait pas fait.

 

 

Photo de couverture et Image dans le texte : dessins de Chantal Perrin Verdier

1
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
1
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
QUE SAIS TU DE LA PAIX?
QUE SAIS TU DE LA PAIX?

Homme de partout, Homme de nulle part, Que sais tu de tes droits? Que sais tu de la paix? Tu forces tes frère...

Dimitri Brice Molaha Fokam
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur