Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
La petite Guenon

La petite Guenon

Publié le 9 déc. 2020 Mis à jour le 27 janv. 2021
time 2 min
2
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 29 lectures
2 réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

La petite Guenon

Ah ! Le tabouret.

Eloïse regarde par là puis de l’autre côté, "Rien en vue moussaillon !" son livre préféré que sa maman lui lit le soir.

Elle s’approche de l’objet à quatre pieds :       le pauvre       il n’a pas de bras.
Une fois près de lui - le nez collé au bord - elle le regarde.
Après avoir bien regardé, elle serre les bords, monte son ventre jusque sur le dessus et se débrouille avec ses jambes pour ne pas retomber.

Ça y est. Elle y est !!
Assise !!!
Nom d’un moussaillon ! c’est Pépite « la pirate » qui le dit tout le temps dans son livre préféré que sa maman lui lit le soir.

Plus tard elle visera le marche-pieds avec ses 2-3 marches.
Là elle voit la barre qui les entoure, s’appuie dessus et monte d’une marche à l’autre.
De une.
Ouf !!
Plus que deux -
C’est fait !!!

Beaucoup plus tard, l’échelle (maman l’a oubliée dans le couloir entre deux pots de peinture) : elle essaye un premier  barreau.
Ça va !
Le deuxième et le troisième, c’est plus dur.
Les autres encore plus parce que l’échelle, elle, doit bien tenir pour que chacun de ses pieds ne glisse pas.
Ouais !
Gagné !
Elle s’est drôlement bien préparée.

Va-t-elle passer aux rochers, pommiers ou murs du jardin ou encore à la falaise qui le borde ?
Quelle idée !
Cela n’intéresse absolument pas Eloïse.
C’est sa maison ou rien.
Les seuls murs à escalader sont ceux de sa chambre.
Mais elle ne le fera pas.

Si Eloïse s’est imposé cet « entraînement rigoureux » c’est pour

son véritable but :

 

la salle des

LIVRES

Tentante avec toutes ses étagères - elles touchent le plafond.
Car le rêve d’ Eloïse est de lire au plafond
pareil que les amis de Mary Poppins, sauf que eux ils rient, dans le livre cadeau de marraine.

La Salle des Livres de papa et maman est l’endroit qu’elle préfère pour les deux fauteuils à chats et le bureau, elle aime bien dessiner dessus avec la plume qui lisse.
Les livres montent les uns au-dessus des autres jusque là-haut comme pour lui montrer le chemin.
Il y a bien une échelle et même si elle glisse, c’est moins drôle.

Premier pied sur les Z, second pied sur les V, une main sur les R et l’autre vise les O quand ….
HAAAAAAAA

Mais Eloïse ne se retrouve pas par terre.
Les mains sur le point de lâcher ont été arrêtées par les pieds sous lesquels l’échelle s’est calée,

Toute seule !
Eloïse vérifie : personne dans la salle.
Alors ?

Alors c’est Mary Poppins, la fée nounou - qui l’a aidée.
Seule conclusion logique !

 

Photo de couverture : Karl Fredrickson  sur Unsplah
Illustration dans le texte : Véronique Noé
Lily la Plume à retrouver également sur http://lesprenomslilylaplume.over-blog.com/2020/10/eloise.html

lecture 29 lectures
thumb 0 commentaire
2 réactions
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Snuff
Snuff

Avec Snuff

Stéphane Hoegel
7 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur