facebook I. R
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
I. R

I. R

Publié le 25 mai 2020 Mis à jour le 28 sept. 2021
time 2 min

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

I. R

- Le dernier modèle !

Ludivine se pavanait, pas de doute !
Il ne lui manquait plus que la queue en éventail sur un "Lé-oooon".

-Je l'ai appelé Do.All, chic non ?
Elle avait tout dit.

Le robot, immobilité toute en élégance au centre du salon,concentrait l'espace autour de lui.

- Quand Jean m'a offert ça. je n'en revenais pas. Il est complètement désarticulé.
- Qui ça, Jean ?

Ludivine pouffa derrière une grimace pour crier du salon :
- Jean ! où est la télécommande ? - ce qui fit ondoyer Jean de ses muscles moulus jusqu'au divan.
L'homme appuya sur trois boutons.
Le robot bougea la tête à peine ses bras puis ouvrit deux fenêtres au milieu du visage : un fond d'étoiles qui ne voyait personne.

- On peut lui faire faire tout ce qu'on veut !

Sur une autre pression Jean obtint de la machine diverses positions, le poussant à des acrobaties dont un robot ménager n'aurait nullement besoin. Le chien écrasable du couple grognait à chacun de ses mouvements dont la rutilante fluidité le faisait aboyer crescendo. Lassés du conflit après en avoir ri, Jean et Ludivine firent asseoir le robot en mode repos juste à côté de Gertrude, l'invitée-témoin du jour.
Le chien dans son obsession à se sentir menacé par la machine de Vaucanson, s'excitait après le ridicule reflet que le robot se contentait de lui renvoyer. Néanmoins quand Gertrude voulut vérifier cette apathie, elle constata - avec un petit frisson - que Do.All s'était tourné vers elle avant de s'éteindre.

Dessin Crayons Luminance Chantal Perrin Verdier

Durant des jours mari et femme traitèrent ce prodige techonologique en subalterne.
Sous prétexte qu'il ne pouvait ressentir ou réfléchir, ils le rabrouaient et se moquaient de son souci de perfection.

- Il paraît qu'il peut parler mais on ne lui a pas encore soutiré le moindre son. Saleté de boîte à conserve !

A chaque réflexion inconvenante Gertrude ne pouvait s'empêcher d'observer Do.All et d'imaginer sa légère crispation d'automate. Le malaise de la jeune femme rivalisait avec la grossièreté des deux autres.

Un matin Ludivine, à l'issue d'un long monologue fastidieux, annonça par téléphone qu'elle voulait se débarasser de sa "casserole" : Gertrude devait venir la chercher IMMÉDIATEMENT !
Gertrude ramena donc chez elle le droïde et lui fit visiter l'appartement comme elle l'aurait fait pour un éventuel co-locataire.

- Ça te plaît ? Lui demanda-t-elle en riant d'elle-même

Ce dernier oscilla légèrement. fit faire un tour complet à son faciès pour un examen virtuel des lieux qui l'occupa un moment puis il se posta devant Gertrude.

- DO-ALL / CHEZ-LUI

Gertrude en fut abasourdie : elle ne tenait même pas la télécommande.

L'oeil de Do.All cligna plusieurs fois avant de tendre une main :
- BIEN-JOU-É / PAR-TE-NAI-RE

Comme Gertrude ne manifestait rien, il se pencha :

- DO-ALL / A-É-VA-LU-É  / PO-TEN-TIEL-EN-TEN-TE / A-VEC-NOU-VEL-LE-AS-SO-CIÉE / RÉ-SUL-TAT-85-%-DE-RÉ-U-SSI-TE / EF-FI-CA-CI-TÉ-MA-XI-MA-LE / POUR-DO-ALL

Gertrude encore un peu déstabilisée, finit par placer sa main dans celle si froide de son vis-à-vis.

Ce qui amena cette Intelligence ... Réelle à la confidence ultime :

- GER-TRU-DE  / DOIT-AUS-SI-CHAN-GER / SES-RE-LA-TIONS / GER-TRU-DE-VAUT-MIEUX / QUE-CES-DEUX ... "SACS-A-VIANDE"

 

 

Dessin de Chantal Perrin Verdier

1
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
1
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Au commencement
Au commencement

  De nos jours, dans un village, près de Lyon, la fin...

Morgane Danet
9 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur