Congratulations! Your support has been sent to the author
15.3 – Ni cartographiée, ni cartographiable 

15.3 – Ni cartographiée, ni cartographiable 

Published Sep 28, 2022 Updated Sep 28, 2022
time 3 min
0
Love
0
Care
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 52 lectures
0 reaction

On Panodyssey, you can read up to 10 articles per month without being logged in.
Enjoy 9 articles more articles to discover this month.

To have unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Sign in

15.3 – Ni cartographiée, ni cartographiable 

Notre rapport à la réalité change.
Mais ce phénomène est probablement lent et constant depuis l'aube de l'humanité.
Aussi je fais le pari qu'en vivant la lecture comme une expérience de pensée à part entière nous pourrions progressivement modifier notre perception consciente du réel en l’ouvrant à la possibilité de multiplier nos points de vue, de multiplier les contextes et nos conditions d'observation, et que nous pourrions alors ainsi remettre continuellement à niveau notre potentiel imaginatif.

Certes, avec l'exemple dans les textes précédents des cités-mentales je ne parlais pas précisément de mondes imaginaires issus de l'esprit d'auteurs ou d'artistes. Mais cependant je pense que de telles entités fictives pourront également naître un jour d'esprits d'auteurs et de lecteurs, et que ces derniers pourront alors explorer ces déclinaisons d'espaces mentaux et y fonder les nouvelles cités-Etats de la République des Lettres, voire s'y projeter en fictionautes comme de véritables clones numériques d'eux-mêmes.

Dans les littératures dites de l'imaginaire, regroupant de manière assez limitative les genres de la science-fiction, de l'anticipation, du fantastique et de la fantasy, de telles générations spontanées de territoires hors sol et de tels phénomènes de possibles sublimations des lecteurs semblent plus courants qu'en littérature classique. Tout au moins si nous définissons la littérature, entre guillemets "la grande littérature", comme ce qui ferait chorus au sein de la communauté de lectrices et de lecteurs d’œuvres de l'écrit comme des fictions porteuses de valeurs esthétiques qui transcenderaient les genres.

La ville de Yirminadingrad (tétralogie aux éditions Dystopia) par exemple, pourrait peut-être être emblématique de ce qui, dans l'orbe des littératures de l'imaginaire, illustrerait bien l'entrée en jeu parfois d'un processus d'engendrement qui dépasserait la volonté initiale des auteurs.
Comme il se doit, cette mégapole imaginaire n'est ni cartographiée, ni cartographiable.
Cet improbable territoire a en fait germé dans les têtes de Léo Henry et de Jacques Mucchielli, deux auteurs de fantasy et de science-fiction qui ont eu la généreuse idée d'ouvrir leur création initiale, le nom de la ville et quelques-unes de ses caractéristiques, à l'imagination, non seulement de leurs lecteurs, mais aussi d'artistes en tous genres et également d'autres auteurs.

Ce qui dans cette expérience grandeur nature doit retenir notre attention par rapport à notre projet de voyager dans des œuvres de fiction c'est le fait curieux que cette ville imaginaire de Yirminadingrad tendrait vers une certaine forme d'existence subliminale.
Aujourd'hui, de part notre monde réel, des personnes s'en ressentiraient quelque part en eux, mais on ne sait où précisément, des habitants à part entière : c’est-à-dire les habitants d'une ville qui finalement existe sans exister vraiment, ou plus exactement peut-être, d’une ville qui existerait sans être encore pleinement advenue à son seuil de visibilité.
Une ville invisible peut-être, comme celles du recueil éponyme d’Italo Calvino.

Merci pour votre lecture. Vous pouvez utiliser le bouton "Commenter" pour me faire part de vos questions et remarques.
Je suis chercheur indépendant à Paris. Je travaille sur la lecture immersive de fictions, le sentiment de "traversée du miroir" par les lectrices et les lecteurs de romans. Pour que je puisse poursuivre mes travaux votre soutien m'est indispensable.
Je vous remercie par avance de vous abonner à Retour à Davos ou de "Faire un don" du montant de votre choix pour me soutenir.

lecture 52 lectures
thumb 0 comment
0 reaction
Share the article
copylink copylink

Comment (0)

You can support the independent writers you care about by making a donation to them

Extending the travel in the universe Travel
Chapitre 8 - Déclaration
Chapitre 8 - Déclaration

Le réveil est plus calme aujourd'hui. La lumière entre dans la pièce et me laisse un sentiment d'apaisement. Ma tête...

Flavie Caignard
5 min
21.4 – L'impact émotionnel 
21.4 – L'impact émotionnel 

L'effort produit ici avec cette série de textes revient d'abord à doter notre liseur d'un exosquelette. Puis ensuite à d&ea...

Lorenzo Soccavo
2 min

donate You can now support your favorite writers on Panodyssey!