facebook Un Présent sans Avenir
Congratulations! Your support has been sent to the author
Un Présent sans Avenir

Un Présent sans Avenir

Published May 24, 2021 Updated May 24, 2021
time 3 min
0
Love
0
Care
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 10 lectures
0 reaction

On Panodyssey, you can read up to 5 articles per month without being logged in.
Enjoy 4 articles more articles to discover this month.

To have unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Sign in

Un Présent sans Avenir

Que devait-on faire d'un cadeau que l'individu avec qui vous aviez anonymement conversé sur un banc de jardin public, vous avait remis avant de vous quitter ?
L'ouvrir ?
Le jeter ?
Le mettre de côté pour aviser plus tard ?
Le refiler à quelqu'un d'autre ?
L'écrabouiller parce qu'il vous prenait la tête à force de gâcher votre journée par tant de questions alors qu'il aurait dû incarner le caractère "sacré" du plaisir ?

Ryôichi se demanda quel pouvait être le genre de personne qui détruisait de la sorte un rituel social parmi ceux rarement positifs …
- Vous me semblez avoir besoin d'un présent. Je vous l'offre - avait décrété son vis-à-vis avant de l'abandonner aux papier doré et rubans de couleurs qui encombraient maintenant ses genoux.
Le paquet était rond d'une hauteur de quinze centimètres environ, affublé d'une légèreté suspecte.

Autour de lui il chercha un animateur altruiste qui viendrait le surprendre, la caméra d'un téléphone que des amis en proie à l'ennui auraient braqué sur lui ou encore un enfant surgi pour réclamer l'offrande qu'on lui aurait volé pendant qu'il glissait dans un toboggan.
Hélas ni qui ni quoi ne vint le sauver de ce choix moliéresque (qui aime véritablement Corneille ?). Il lissa machinalement les frisettes des rosettes pour se calmer hésitant à les défaire puis à ôter le couvercle.

Pourtant IL LE FIT.

L'objet en contenait trois :
une urne funéraire imitant la céramique RAKU¹ dont les motifs sculptés sur le dessus représentaient le yin et le yang. Un liséré or en soulignait les entrelacements sur ses deux moitiés, l'une turquoise, l'autre blanche.
Ensuite une mèche de cheveu noir entourée d'un cordon bleu - mèche d'un tout petit vu la finesse et la douceur.
Enfin un tube sur lequel une étiquette annonçait un échantillon ADN - le sien comme elle le mentionnait.

Comment une personne intervenue dans sa vie si brièvement, étrangère à ce qui le définissait, avait pu se procurer des éléments de son intimité ? Curieux présents à vrai dire - fortement tournés vers le passé.
Devait-il y voir un message des Shinigami² ?
À moins que, à l'opposé, ce soit la vie qui lui adresse cet avertissement comme pour l'encourager à affronter l'épreuve à venir : perte d'êtres chers ... Sa propre maladie ? ... Quoi d'autre susceptible de relier ces trois articles entre eux ?
Ryôichi fit une prière, celle troublée par la cruauté d'un Oracle qui ne voulait pas s’expliquer.

Mais au fond n'était-ce pas là le principe même de la vie ?

 

 

¹ Technique de cuisson de la céramique à 1000° née en Corée au XVIème siècle que le Japon s'est réapproprié. Cette technique fait apparaître après cuisson des zones enfumées noires ainsi que des craquelures de surface qui confèrent à la pièce son originalité.

² Littéralement "esprit divin de mort". Les shinigami apparaissent quand une personne est proche de la mort pour la guider vers l'au-delà. Ils n'ont pas de forme fixe et prennent généralement une apparence qui rassure la personne, mais ils peuvent aussi se présenter sous forme de démons.

 

 

Photo de couverture : PublicDomainArchive sur Pixabey
Animation dans le texte : Chantal Perrin Verdier

lecture 140 lectures
thumb 0 comment
0 reaction
Share the article
copylink copylink

Comment (0)

You can support the independent writers you care about by making a donation to them

Extending the travel in the universe Curiosities
Regarder le monde
Regarder le monde

Me voilà dans la réalisation, j'ai donné la vie, je souhaite maintenant un avenir meilleur pour mes enfants, j'observe et j...

Adélice Bise
1 min
Donner la vie
Donner la vie

Rien ne nous appartient jamais, même ce petit corps qui grandit, ces cellules qui se transforment et qui utilisent mon corps pour venir au...

Adélice Bise
1 min

donate You can now support your favorite writers on Panodyssey!