Congratulations! Your support has been sent to the author
Plan L

Plan L

Published Aug 29, 2022 Updated Sep 2, 2022
time 4 min
0
Love
0
Care
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 54 lectures
2 reactions

On Panodyssey, you can read up to 10 articles per month without being logged in.
Enjoy 9 articles more articles to discover this month.

To have unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Sign in

Plan L

En 3157 nous étions tous - "TDI à tendance schizophrénique".

Enfin ce qui restait d’entre nous.

Tout ça à cause de cet hurluberlu de professeur
- spécialiste en neurologie, maître du diagnostic et du traitement des maladies et dysfonctions affectant le système nerveux central ou périphérique et la musculature

Certes,
faire peser sur lui seul la faute ne serait cependant pas honnête or je nous dois de le demeurer.

Notre planète,
sa nature dépouillée et ravagée par notre négligence - avait pris sa revanche :
pandémies,
ressources épuisées,
attaques climatiques
s’étaient succédées sans répit dans une rivalité de violence et de frénésie.

Les émeutes finales avaient parfait le sale boulot.

Tant bien que mal les survivants avaient à restructurer leur vie sans négliger le risque de reproduire les mêmes erreurs.

C’est là que notre professeur intervint.

Sous le prétexte de nous sevrer de nos mauvaises habitudes, il entreprit de poursuivre les recherches d’antiques collègues - la Human Connectome Project du 21ème siècle - sur le cerveau humain.
Mais comme d’habitude l’origine de ses travaux n’eut plus rien à voir avec le résultat final (un point pour les mauvaises habitudes) ;
par mégarde il parvint à créer (personne ne voulut savoir comment ni grâce à qui) un chemin psycho-temporel qui offrit une connexion avec une dimension à la fois nouvelle et ancienne
que nos avions appelée L'APRÈS-VIE .

Les esprits s’y entassaient dans un champ de lumière : nous pouvions les voir, leur parler et visiter (tourisme plutôt succinct) leur monde.
Par contre eux restaient bloqués dans le leur.

Ce qui engendra un déséquilibre qui les frustra méchamment.
La seule façon pour eux de revenir dans notre dimension était de se réincarner dans un corps.
Malheureusement, de corps il n’y avait plus assez.
Pour calmer leur magma notre fameux professeur dut envisager une autre expérience.

Il mit donc au point le processus multiple de réincarnation : soit la possibilité pour cinq âmes maxi de renaître dans un corps.
Sur le papier c’était plutôt sympa mais dans le vécu, il fallait d’abord trouver comment en placer déjà une.

Ce fut TRÈS dur.

Pourtant un lundi
Il y parvint.
Grâce à l’identification du tube chaotique (dans lequel les âmes pouvaient s’engouffrer), espèce de couloir ombilical des 97 zones méconnues du cerveau, couloir dont le magnétisme servait à atterrir quelque part entre l'aire “55b” et l’aire “POS2”- qui “contrôlait les fonctions élevées et fortement spécialisées” : c’est là que nos esprits cohabitèrent.

Il tenta d’abord son insertion sur les nourrissons.
La première âme passa
puis au moment de crier leur premier signe de vie, les bébés hésitaient tant entre plusieurs tonalités qu’ils finissaient par rejeter les quatre âmes suivantes.

Il se rabattit sur les foetus.

Néanmoins l’esprit par définition sans limites, se retrouvant coincé dans un espace contraignant ET liquide avec d’autres entités pas forcément clémentes, la paranoïa saupoudrée de claustrophobie faisait naître des natures enfermées dans une bulle de conflits sans possibilités d’échanges avec autrui.

Fut donc établi un protocole reposant sur les 3 pôles RHA :

1. Respect
2. Harmonie
3. Alliance
Permettant aux chercheurs de sélectionner cinq personnalités compatibles.

Nos cours d’école s’en trouvèrent fortement soulagées.

Contrairement aux croyances de nos ancêtres, l’esprit se révéla bien plus faible que la chair et l’impatience des âmes à se voir attribuer un corps les fit - selon une expression un peu vieillotte - se bousculer au portillon.
Ils se précipitèrent dans le tube chaotique  au mépris des 3 pôles RHA.
Dialogues et situations se trouvèrent enrichis de nombreux quiproquos ou malentendus : 5 répliques à porter au crédit d’une seule personne à qui répond une autre personne que vous devez multiplier par 5.

D’où le TDI à tendance schizophrénique.

 

 

Masques miroir

 La fréquence des incidents de personnalité augmenta.
L’incohérence qui en résulta fut comparable à une Tour de Babel non pas effondrée par diverses langues mais bel et bien par un excédent d’identités.

Et moi me direz-vous ?

Comment suis-je parvenu à garder un semblant de cohésion ?
Comment  ai-je pu écrire ce texte d’une seule traite ?
Produit d’une expérience ratée je n’ai pas pu accepter les 5 caractères, mes 97 zones étant endommagées.

Je demeure un survivant, une fois de plus.
Sûrement comme vous si vous parvenez à me lire.
Nous avons intérêt à ne pas mourir de sitôt.

Parce que derrière ce capharnaüm se cache une question cruciale :
"pourquoi - NOUS - esprits affranchis de la matière avec tout ce qu’elle trimballe d’épreuves et de douleur, aurions renoncé à la liberté pour subir les aléas d’un telle prison ?"

 

Sentence finale

 

 

 

Photo de couverture et illustration : Chantal Perrin Verdier

lecture 54 lectures
thumb 0 comment
2 reactions
Share the article
copylink copylink

Comment (0)

You can support the independent writers you care about by making a donation to them

Extending the travel in the universe Curiosities
25.4 – L’Enfer me ment 
25.4 – L’Enfer me ment 

Au cours de ces dernières années de recherche je suis parvenu à distinguer plusieurs voies, une dizaine, que nous allons da...

Lorenzo Soccavo
1 min
Esprit d'équipe : Solidarité
Esprit d'équipe : Solidarité

De la mauvaise utilisation des mots pour manager : ou comment faire appel à la conscience des hommes. Voilà, comment...

Adélice Bise
1 min
Détective
Détective

Un poulet de loué, nourri a...

Bernard Ducosson
1 min

donate You can now support your favorite writers on Panodyssey!