Congratulations! Your support has been sent to the author
Me Nanas et Mr Bricot

Me Nanas et Mr Bricot

Published Jun 1, 2020 Updated Jun 1, 2020
time 2 min
1
Love
0
Care
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 68 lectures
1 reaction

On Panodyssey, you can read up to 10 articles per month without being logged in.
Enjoy 9 articles more articles to discover this month.

To have unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Sign in

Me Nanas et Mr Bricot

                                                                                                   ONT UN FILS

 

Comme beaucoup d'autres avant lui, Judas n'avait pas la moindre idée du sort que lui réservaient les cinq jours suivants.
Par contre à l'inverse de ces "beaucoup d'autres" qui auraient au moins eu la chance de sombrer dans l'oubli, de lui et de ce qui lui adviendrait, tout le monde se souviendrait.

Parce que souvent, des tas de gens, partout, commettent des erreurs parfois même des horreurs mais la plupart du temps le tas restant ne le soupçonne jamais, ne le sait jamais ni ne s'en soucie réellement d'ailleurs.
Malheureusement pour lui, Judas avait subi la loi dite du "Tirage Aléatoire", celui qui consiste à payer (pourquoi SON erreur à LUI ?) publiquement (histoire de dédouaner les autres des leurs) par une humiliation qui le couvrirait d'opprobes sur des générations - donc ...

Une humiliation QUA-SI-MENT historique.

Aussi dans sa tunique propre, installé en toute tranquillité à la table de Jésus, leva-t-il son verre commes les autres à la santé de leur leader sans la moindre arrière-pensée.
Pouvait-il se douter qu'il croiserait un peu plus tard un gars encasqué avec jupette d'acier qui lui demanderait d'un air mauvais "où trouver le messie juif pour pouvoir se convertir ?"

Jésus ne leur avait-il pas inlassablement répété qu'il fallait obliger son prochain, ne pas le juger sur son apparence, ne le condamner sur aucune intention sinon pour lui tendre l'autre joue ?
Judas avait donc appliqué le précepte à la ligne en renseignant civilement le soldat allant jusqu'à l'accompagner et devant son hésitation, lui montrer même l'objet de son attention en serrant dans ses bras son rabbi.

Dessin en mosaïque de Chantal Perrin Verdier

Et maintenant on lui reprochait d'avoir cru en la précieuse parole de son Seigneur !
C'était un comble !

Bien avant que le coq ait seulement ouvert un oeil, c'est Judas que Pierre avait déjà renié. Ensuite c'était Thomas qui n'en avait pas cru ses oreilles lorsque Judas lui avait expliqué avoir voulu sauver une âme ...

Auparavant Jésus avait bien tenté une  remarque plutôt ambiguë, genre :
- Tu les dépasseras tous. Car tu vas sacrifier l'homme qui m'a vêtu.

Judas ne s'était pas inquiété.
Car avec le fils de Dieu et sa manie des paraboles, il n'était pas toujours aisé de le suivre.
Judas était certain que les trois quarts des disciples ne comprenaient absolument rien à ses paroles imagées et encore moins les éclaicissements qu'il fournissait parfois face à leurs mines ahuries.

Rejeté de tous, Judas n'avait rien vu venir surtout quand on lui avait dit d'aller se faire pendre ailleurs !

N'importe quel homme sain(t) d'esprit ne l'aurait pas fait.

 

 

Photo de couverture et Image dans le texte : dessins de Chantal Perrin Verdier

lecture 68 lectures
thumb 0 comment
1 reaction
Share the article
copylink copylink

Comment (0)

You can support the independent writers you care about by making a donation to them

Extending the travel in the universe Culture
Conspiracy and Vulgarity
Conspiracy and Vulgarity

Pour commencer, un hommage à Salman Rushdie dont on connaît les difficultés de vie juste parce qu'il &eacut...

Cecile Voisset
5 min
L'évasion
L'évasion

  Isolée dans le donjon Yseult rêve d’un ailleurs. Elle regarde autour d’elle le coffre sculpté par...

Ysa Lapiert
2 min

donate You can now support your favorite writers on Panodyssey!