facebook Little White Boy
Congratulations! Your support has been sent to the author
Little White Boy

Little White Boy

Published Mar 8, 2021 Updated Mar 15, 2021
time 3 min

On Panodyssey, you can read up to 5 articles per month without being logged in.
Enjoy 4 articles more articles to discover this month.

To have unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Sign in

Little White Boy

En ce lundi de vacances, Jeremy dit «Gémy» parce qu'il avait eu quelques difficultés avec son prénom et au passage avec le sable profondément enfoui dans ses fesses, savait parfaitement comment marchait le monde :
c'était comme faire des pâtés de sable, certains tenaient, d'autres pas.

N'importe quel enfant de quatre ans vous l'aurait dit pour peu que vous l’écoutiez.

Aussi vit-il comme une exception à cette règle l'homme rouge et l’homme blanc très loin en haut des dunes, se faire face.
Le guerrier brun leva une main qui fit légèrement reculer le guerrier blond que son élan reporta en avant, sans doute par défi ou par orgueil.
Jeremy se tourna vers ses parents pour quêter un avis mais quand il vit sa mère onduler sous les mains de son père qui la huilait des épaules aux pieds, il sut que ce serait vain.
Sa sœur Laure (huit ans) lisait une revue sur l’espace (dans sa famille ils étaient tous bizarres).
Il n'osa la déranger.

En contre-partie il avait le champ libre.

Il se releva, écarta seau pelle et moules puis avança prudemment vers les deux protagonistes toujours à se considérer d'un air farouche. Il mit du temps à les rejoindre tant pour ne pas alerter ses parents que par la distance qui les séparait. Une fois à leur hauteur il leva vers eux son regard si azur qu'il en menaçait le ciel. Ce fut le viking qui le vit en premier, aussitôt en état de choc. Il adressa quelques mots à Jeremy qui ne comprit goutte à cette langue étrangère pendant que l'indien l'ayant à son tour aperçu, le considérait avec une surprise peu éloignée de la méfiance.

L'histoire aurait pu s'arrêter là.

Malheureusement Jeremy avait non seulement les yeux bleus mais aussi des cheveux d'un blond suédois.

Bref ! On aurait dit un enfant viking …

Portraits aux crayons pastel et luminance

Et comme il revenait de la plage, on pouvait penser que l’indien l'accompagnait ; ce que pensa immédiatement le viking qui se mit à vociférer en désignant le garçon du doigt tandis que l'indien croisait les bras sur un torse qu'il bomba au-dessus d'abdominaux en acier. Suite aux hurlements du premier, l'indien fit surgir un couteau dont il menaça son adversaire. Le guerrier reprit son épée plantée derrière lui (Gémy ne l'avait pas vue !) pour la vouloir refichée dans celui en train de le charger .
Ils roulèrent dans le sable.
Jeremy regarda vers la plage où les familles paressaient à des lieux de l'altercation : ils ne voyaient personne ni n'entendaient rien. Réciproquement les duellistes ignoraient l'existence des touristes qui auraient justifié la présence de l’enfant.

Comment dès lors arrêter une dispute dont il était l'unique témoin et qui n'avait pas lieu d'être ? Précision qu'une flèche atterrie entre ses deux pieds, annula instantanément.
Aussitôt la fureur du viking le fit appeler à la rescousse et à pleins poumons ses semblables pendant que l'indien rameutait ses frères.
C'était deux armées qui allaient maintenant s’affronter.

Jeremy s'enfuit à toute allure, accueilli par le rire de sa mère qui lui ouvrit les bras.

- Mon chouchou s'est fait peur tout seul ?
- Ou avec des copains qui jouaient aux cow-boy et aux indiens ? Le taquina son père.

Son silence resserra l'étreinte de sa mère autour de lui.

- C'est approprié pour cette plage américaine qui a dû voir débarquer maints agresseurs ... énonça doctement Laure.

Jeremy voulut leur monter le lieu de la bataille mais la scène était désormais vide.

- As-tu encore provoqué une catastrophe ? railla la grande fille.

Ma foi …

Bien qu'il ne soit pas en âge de le formuler de la sorte, le gamin pressentait une fissure dans le temps qui lui avait permis d'assister à une rencontre du passé entre deux civilisations que certains scientifiques avaient fait passer de la pure hypothèse à une interaction démontrée avec application.
Par contre si Jeremy se fiait aux récits de sa sœur dans la voiture, nul n'avait jamais découvert l'exacte raison du conflit qui aurait opposé les indiens aux vikings.

Personne sauf actuellement, LUI !

 

 

 

Photo de couverture : mix par Chantal Perrin Verdier de deux photos C. Valdez et Bun Yümin sur Unsplash
Illustration dans le texte : Chantal Perrin Verdier

0
Blow to the heart
I love this article
1
Stroke of genius
Brillant
0
Give a hand
This was useful to me
0
Publicity stunt
I wish to promote it
0
Hats off
The topic was very interesting
0
Not thrilled
Doesn’t fit Panodyssey’s standards
0
1
0
0
0
0
Share the article
copylink copylink

Comment (0)

You can support the independent writers you care about by making a donation to them

Extending the travel in the universe Culture
Plaisir singulier 1
Plaisir singulier 1

Une jeune femme, placée dans une salle de kinésithérapie, allongée, en tenue légère de circonstance, s...

Laetitia Gand
1 min
Plaisirs singuliers
Plaisirs singuliers

Harry Mathews a su composer une oeuvre troublante et délicate en écrivant sur la masturbation de femmes et d'hommes dans...

Laetitia Gand
1 min

donate You can now support your favorite writers on Panodyssey!